nouvelles d'Audric

[Un Auscitain au Pérou] Episode 2 !
Revoir l’épisode 1 : https://goo.gl/pd7sB9

Pour rappel et comme promis nous prenons des nouvelles d’Audric Ulian qui prends le temps d’une seconde interview au travers des réseaux ! en live depuis Auch vers le Pérou nous allons ensemble poser quelques questions à Audric 

JMF : Depuis le 26 septembre ou nous avons discuté pour la 1ere fois comment vas-tu Audric ?
AU : Ici tout ce passe bien. Je suis complètement intégré à la vie du village et aux familles. Un vrai Péruvien comme ils disent, ahah ^^
JMF : Donc par exemple comment se déroule un après-midi à la Casa de la Curiosidad ?
AU : Les enfants arrivent en général vers 15h. Dans un premier temps (15h00 à 16h30 voir 17h00), ils ont le choix. Ils ont accès à la peinture, aux jeux de sociétés, aux jeux symboliques, aux livres et aussi à tout le matériel pour créer. C'est un temps pour eux, où ils peuvent répondre à leur besoin. Vers 16h30, place au projet. Ils participent tous au même projet. Ce mois ci, les enfants ont imaginé et écrit un conte "Le cheval perdu". Ce conte va être mis à disposition partir de cette semaine dans la salle l'attente du poste de secours du village. Bien sûr, tous les après-midi ne se passent pas comme ça. Il y a des sorties au stade pour bouger et se dépenser. L'appareil photo est souvent utilisé sur la place du village. La casa est remplie de rires et de sourires tous les jours depuis presque deux mois! Un vrai plaisir.

JMF : Tu as beaucoup d’enfants qui viennent à la ludothèque ?
AU : Tous les jours environs 16 enfants âgés de 5 à 15 ans viennent passer un moment convivial et ludique à la Casa. Ce mois ci la ludothèque a reçu exceptionnellement une 30aine d'étudiant d'Arequipa pour une aprem découverte de la Casa. Jeux, peinture et fous rires ont rythmé cette après midi là. Depuis quelques temps des touristes et même des parents du village viennent découvrir le lieu, le projet et l'association Pachamamac Churinkuna. Certains s'investissent même en faisant des dons matériels ou en donnant un peu de temps avec les enfants.

JMF : et en ce qui concerne ton projet Des sourires plein le sac-à-dos" cela se déroulent comme tu veux ?
AU : Oui, tout se déroule normalement. Ce mois ci, Elias un menuisier de Chivay à fini les nouveaux meubles de la Casa. Les enfants ont pu une nouvelle fois réaménager et se réapproprier la ludothèque. Les enfants ont inventé et écrit leur conte pour un projet solidaire pour le poste de secour du village. L'imaginaire et la création sont au rendez vous tous les après-midi. La coopération et le vivre ensemble ne cesse de faire avancer les enfants. L'initiation du français et la découverte de la culture française continuent au collège du village. De la solidarité et de l'entraide. Ce mois si j'ai aidé à la rénovation de l'école maternelle et à la plantation de plusieurs arbustes dans la cour de récré avec les parents des pitchous.

JMF : Donc tout est pour le mieux, tu peux évoluer comme tu avais prévu ?
AU : Le seul point que j'ai du mal à faire avancer c'est la formation aux jeux des parents. En ce moment c'est la saison des champs. Les parents ont beaucoup de travail et ils ne peuvent pas s'investir dans la vie de la Casa de la Curiosidad. J'espère que je trouverai un moment avec eux dans les semaines qui arrivent pour commencer cette formation aux jeux. Ce point là est important car, quand le projet prendra fin, si les parents ne prennent la relève, la casa fermera jusqu'à l'arrivé d'un nouveau volontaire de l'asso Pachamamac Churinkuna Pérou. Le gros projet du mois de novembre va être la réalisation d'un court métrage pour le forum des images 2018 de Ciné Trente Deux.

JMF : Merci Audric de partager cette belle aventure humaine ! on se reparle bientôt ! 
AU : Avec plaisir, merci à tous de me suivre sur ma page et sur ce Forum, … l'aventure continue ! À très vite …

Texte et interview via FB Jean-Marc Fedrigo - Photo Audric Ulian ©Auch Forum : Actualités Auscitaines nov2017

retrouvez également Audric sur sa page Facebook Audric Ulian, et regardez aussi ses photographies.

à bientôt